par

Coupe de la Ligue : Le MHB si près de la finale

©LNH / Stéphane Pillaud
L'équipe de Patrice Canayer s'incline face à Nantes (26-27) dans les dernières secondes d'une demi-finale à l'issue incertaine jusqu'à la dernière seconde. La finale opposera donc Nantes et Chambéry tombeur du PSG.

Les mains sur les hanches, la transpiration dégouline, le souffle coupé d'une fin de match incroyable. Une demi-finale à suspense qui s'est jouée jusqu'à la dernière seconde avec 23 pertes de balle au totale (13 pour Nantes, 10 pour Montpellier).

L'équipe de Patrice Canayer démarre pourtant la partie de la meilleure des façons. Yanis Lenne déborde dans le couloir droit et s'envole pour le premier écart : 3-1 (4e). Dans les buts, Marin Sego est bien présent avec deux arrêts. Kyllian Villeminot poursuit sur le même rythme et termine un beau mouvement (5-3, 7e).

Dans les rangs nantais, Minne est explosif, l'arrière Persson se blesse (8e). Si en attaque, le MHB est bien en place, la clé du match se situe en défense. Le "H" est derrière mais est bien dans le combat. Pellas, Villeminot et Yanis Lenne sont les principaux artilleurs héraultais. Absent depuis quelque temps, Gilberto Duarte est de retour dans l'animation défensive. Montpellier reste devant grâce à ses rotations aussi déterminés que les titualires. Bos permet de conserver le + 2 (11-9, 21e). Arthur Lenne et Simonet entrent aussi sur le parquet, tout comme Benjamin Bataille. C'est ce dernier qui inscrit le + 3 (12-9 (26e).

Une fin de match complètement folle

Montpellier retourne au vestiaire avec un but d'avance : 12-11. Le chemin est encore long pour espérer entrevoir la finale. Mais bel et bien dans les cordes des Bleus. C'est pourtant le "H" qui reprend l'avantage grâce à son bon début de seconde période et une série de 4-0 (12-13). Le MHB reste dans la partie. Moscariello ne manque pas le cadre et Yanis Lenne est bien décalé à l'aile droite suite à un beau mouvement. Les Héraultais reprennent les devant (16-15, 37e). Charles Bolzinger met Valero Rivera en échec sur jet de sept mètres. Lucas Pellas rate également le sien. Valentin Porte balance tout ce qu'il a avec deux buts d'affilée : 18-16 (40e). Hugo Descat est royal dans la finition, à des angles dont lui seul a le secret : 20-18 (44e). Et puis temps faible. Il dure 1 minute 30. Le temps de prendre 3-0 et de repasser derrière. Patrice Canayer pose un temps-mort. Égalisation 21-21. Charles Bolzinger récidive sur Kiril Lazarov au jet de sept mètres. Incroyable. Il restera dans les cages pour les dix dernières minutes. La partie s'emballe, rythmée entre pertes de balle des deux côté et échecs au tir. Hugo Descat a la balle du + 2 mais échoue à bout portant à deux reprises sur Nielsen (25-24, 56e). C'est Nacivovic qui inscrit le + 2 à un moment le plus important du match (57e). Le gardien nantais sort le grillage et arrête les tirs de Moscariello et Simonet. Ultime possession. Balle perdue.

Place à la trêve hivernale et internationale. Le prochain match est prévu le samedi 5 février avec la réception de Saran.

@PatriciaSports

Les statistiques de Montpellier

Gardiens 
Marin SEGO : 7/27 arrêts dt 0/2 pen.
Charles BOLZINGER : 5/10 arrêts dt 2/3 pen.

Buteurs
Diego SIMONET : 0/1
Kyllian VILLEMINOT : 4/6
Hugo DESCAT : 4/7 dt 1/1 pen.
Lucas PELLAS : 2/5 dt 2/3 pen.
Julien BOS : 1/2
Benjamin BATAILLE : 1/6
Marko PANIC : 0/1
Arthur LENNE
Lucas MOSCARIELLO : 3/6
Valentin PORTE : 4/6
Yanis LENNE : 6/6
Karl WALLINIUS : 0/3
Gilberto DUARTE : 0/1
Veron NACINOVIC : 1/1

Les statistiques de Nantes

Gardiens 
Émil NIELSEN : 17/40 arrêts dt 0/2 pen.
Mickaël ROBIN : 0/1 pen.

Buteurs
Baptiste DAMATRIN 
Thibaud BRIET : 1/3
Rok OVNICEK : 0/1
Milan MILIC : 1/1
Linus PERSSON
Valero RIVERA : 8/11 dt 2/3 pen.
Alexandre CAVALCANTI : 1/3
Dragan PECHMALBEC : 3/6
Ruben MARCHAN-CRIADO : 1/1
Aymeric MINNE : 3/6
Kiril LAZAROV : 2/6 dt 0/1 pen.
Théo MONAR : 2/2
David BALAGUER : 5/8 dt 1/1 pen.
Lucas DE LA BRETECHE

Le résultat de l'autre demi-finale :

PSG / Chambéry : 28-29

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies