11 oct. 2017

Lidl StarLigue : Montpellier ne se relâche pas

Dixième succès d'affilée de la saison pour Vid Kavticnik et ses partenaires en terre bretonne. @PatriciaSports
L'équipe de Patrice Canayer est indéboulonnable. Elle vient de remporter son dixième succès d'affilée toutes compétitions confondues à Cesson (23-28) pour la 5e journée de Lidl StarLigue. Une belle note de 10/10.

Le virage à l'extérieur est important. Montpellier en est parfaitement conscient. Cette première moitié du mois d'octobre voyait l'ensemble héraultais se déplacer quatre fois d'affilée. Pour démarrer le périple, le voyage s'est engagé chez le rigoureux Nantes (27-30) puis les Turcs de Besiktas (32-36) et, mercredi, les "Irréductibles" cessonnais (23-28). Soit trois victoires pour autant de virages. Pourtant, il a fallu ralentir, freiner des deux pieds afin de ménager le bolide des paramètres physique et fatigue lorsque vous arpentez les routes du Vieux Continent tous les trois jours. Ralentir, donc, pour mieux prendre son élan à toute vitesse. Comme ces multiples envolées du côté droit montpelliérain très en forme dans le premier acte. Sur les 17 buts inscrits, 71% (12) ont été marqués par les gauchers Kavticnik (5), Toumi (4), Porte (2) et Richardson (1). Dans les cages, Vincent Gérard soigne aussi ses stats avec 48% d'arrêts lors de la première période - sa moyenne culminait à 38% depuis le début de la saison. Montpellier souffle le show mais aussi le froid en seconde période...

Guigou et Bonnefond se rebellent

Le sifflet retentit de nouveau et les joueurs du MHB retrouvent le parquet. Ils se font littéralement secouer par une équipe de Cesson métamorphosée. Avec un 6-0 concédé en l'espace de sept minutes, Montpellier se retrouve mené pour la première fois de la partie (20-19, 41e). Temps mort posé par Patrice Canayer. Une minute pour remettre des têtes à l'endroit et surtout repartir aux fondamentaux : jeu simple, une défense plus resserrée et plus déterminée, plus de fluidité dans le jeu offensif. L'effet est immédiat. Michaël Guigou troue deux fois les filets et le MHB reprend l'avantage (21-23, 50e). Puis Bonnefond se lève du banc avec détermintation et termine le travail en envoyant trois missiles qui scellent définitivement la partie (22-26, 55e). Guigou et Bonnefond inscrivent à eux deux six buts dans les dix ultimes minutes. A trois minutes de la fin, Gérard et Simonet écopent de deux minutes. Heureusement, sans conséquence.

Montpellier a remporté sa dixième course consécutive et profite de la défaite de Nantes - l'un de ses plus sérieux concurrents -, à Dunkerque pour foncer sans forcément penser à l'étape d'après. Il se dirige désormais sur les routes européennes à Lisbonne (Portugal), ce dimanche, pour conclure un périple de 12 600 km hors de l'Hérault.

Le capitaine Michaël Guigou a été très précieux dans les dix ultimes minutes de la partie. @PatriciaSports

Patrice Canayer (entraîneur de Montpellier) : "On ne s'est pas relâchés en deuxième mi-temps. Cesson a eu un temps fort et nous un temps faible avec un peu de fatigue. On a bien redémarré. Il faut bien comprendre que face à nous, on a un adversaire, que nous ne sommes pas des surhommes. Regardez les autres matches, le niveau s'est élevé en Lidl StarLigue. Ce n'est pas évident tous les matchs. C'est logique que l'on soit en difficulté. Tactiquement, ils nous ont posé des problèmes. On ne s'est pas énervés, on a trouvé des solutions. On a été plus forts en défense, certains joueurs plus frais mentalement et physiquement ont fait du bien comme Baptiste Bonnefond ou Benjamin Afgour. On a utilisé aussi Michaël Guigou avec un style différent qui a apporté des solutions en attaque. Vincent Gérard a fait des arrêts au bon moment. On a serré les lignes, sans s'affoler, sans paniquer. C'est un 10e succès mais la route est encore très longue. On a joué très sérieusement. Vous connaissez mon problème majeur ? C'est que l'équipe avance bien, ça, je peux le maîtriser. Les autres équipes, je ne peux pas (sourire). Nous allons maintenant reposer les organismes et préparer le match contre Lisbonne."

Les statistiques de Cesson
Gardiens 
Jef LETTENS : 14 arrêts dt 2/7 pen.
Timothé LUY : 0/1 pen.

Buteurs
Maxime DERBIER : 1/3
Thomas BOLAERS : 0/1
Robin DUPONT-MARION 
Sylvain HOCHET : 4/5
Hugo KAMTCHOP-BARIL : 4/5
Léo LE BOULAIRE : 1/2
Florian DELECROIX : 3/6
Simon OOMS 
Allan VILLEMINOT : 6/9
Paul SERINET 
Geir GUDMUNDSSON : 0/3
Arber QERIMI : 2/7
Romaric GUILLO : 1/2
Frédéric BEAUREGARD : 1/2

Les statistiques de Montpellier
Gardiens 
Vincent GERARD : 16 arrêts
Nikola PORTNER 

Buteurs
Diego SIMONET 
Théophile CAUSSE 
Jonas TRUCHANOVICIUS : 4/4
Aymen TOUMI : 6/7
Michaël GUIGOU : 4/8 dt 1/2 pen.
Melvyn RICHARDSON : 2/5
Vid KAVTICNIK : 5/9 dt 5/6 pen.
Baptiste BONNEFOND : 3/3
Jean-Loup FAUSTIN 
Ludovic FABREGAS 
Valentin PORTE : 2/6
Arnaud BINGO : 2/4
Benjamin AFGOUR  
Mohamed SOUSSI : 0/2

@PatriciaSports

Les autres matchs de la 5e journée :
Aix / Chambéry 29-28
Dunkerque / Nantes 30-22
Ivry / Massy 24-24
Saint-Raphaël / Nimes 31-35
Toulouse / Tremblay 31-29

Jeudi 12.10
Saran / Paris 20h45 – Match diffusé sur beIN SPORTS 1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies