par

Les présentations du Kristianstad et de Rhein Neckar

Quelques jours seulement après le tirage au sort des matches de poules de Ligue des Champions édition 2018-2019, le MHB part à la découverte ou redécouverte de ses adversaires. Kristianstad et Rhein Neckar sont les suivants.

IFK KRISTIANSTAD

Huit fois champion de Suède et actuel tenant du titre, le IFK Kristianstad reste sur quatre titres consécutifs. Fondée initialement sous la forme d’un club multisports, la section handball est créée en 1925 et reste désormais la seule et unique du club. « Le club de handball le plus cool de Suède » comme le clame son slogan est entraîné par un natif du pays : Ola Lindgren. Depuis six ans, le IFK Kristianstad joue systématiquement l’une des deux joutes européennes mais les joueurs foulent les terrains de la Ligue des Champions pour la première fois lors de la saison 2015-2016.

L’histoire entre le club suédois et Montpellier est courte. Trois rencontres, dont une amicale la saison dernière lors de la préparation et de la Heide Cup. Léger avantage pour le MHB qui tient la barre des victoires à deux contre une. A noter que les montpelliérains ont éliminé les suédois lors de la phase de poule de Ligue des Champions il y a trois ans lors de leur première participation.

RHEIN NECKAR

Les lions (Rhein Neckar Löwen) ont souvent côtoyé les phases finales des différentes compétitions dans lesquelles ils étaient engagés. Malgré une première campagne européenne en 2005-2006 et l’habitude des grandes équipes mondiales, le club a un palmarès très récent. Né de la fusion en 2002 de deux autres clubs évoluant alors en deuxième division, le club allemand remporte sa seule et unique Ligue des Champions en 2013. Un sacre qui en lancera d’autres car Rhein Neckar devient champion d’Allemagne pour la première fois en 2016 (puis une seconde en 2017), vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 2018 et remporte la Supercoupe d’Allemagne. Un club allemand qui a vu passer dans ses rangs un certain Jackson Richardson.

Une histoire très courte entre ces deux clubs européens. Un quart de finale aller gagné par Montpellier lors de l’édition 2010-2011 de Ligue des Champions, et un quart de finale retour perdu par le MHB qui laisse donc le club allemand rejoindre le premier Final4 de son histoire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies