par

A la découverte du Telekom Veszprem

Quelques jours seulement après le tirage au sort des matches de poules de Ligue des Champions édition 2018-2019, le MHB part à la découverte ou redécouverte de ses adversaires. Nouvelle équipe disséquée, celle de Telekom Veszprem.

Un palmarès impressionnant pour l’équipe hongroise. Fondé en 1977, le club accède au haut niveau quatre ans seulement après cette création. Club de handball le plus titré de son pays (comme Montpellier en France), Veszprem accapare coupes et championnats nationaux depuis une trentaine d’années. Champion de Hongrie depuis 2007, il l’était de façon consécutive jusqu’à l’édition 2017. 25 championnats nationaux, 26 Coupes de Hongrie, 2 Coupe des Coupes et 2 Ligues SEHA (pour rappel, la Ligue SEHA est une compétition entre dix clubs venant des Balkans, de Biélorussie et de Slovaquie). Le club peut compter sur la présence de deux français dans ses rangs : William Accambray et le nouvel arrivant, ancien adversaire de Montpellier cette saison : Kentin Mahé. Malgré de nombreuses places de finalistes et un palmarès national conséquent, le club hongrois n’a jamais remporté la Ligue des Champions.

Les deux clubs ont une histoire riche ensemble. Depuis lors première rencontre en 1998-1999, ils se sont retrouvées 12 fois. Deux quarts de finale (aller-retour), un match amical lors de l’Eurotournoi de Strasbourg en 2003, et une dizaine de matches de poules, auront vu les deux équipes européennes s’affronter. Sur le papier, léger avantage à la formation hongroise qui mène sept victoires contre six pour Montpellier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies