par

Ligue des champions : Le MHB n'a pas trouvé la clé

Kavticnik et Richardson, impuissants offensivement...©Sharkeye Reloadprod
En Biélorussie face au Meshkov Brest (23-26), Montpellier a manqué de fluidité dans le domaine offensif pour espérer revenir avec la victoire.

Pour sa deuxième rencontre de Ligue des champions, sa première à l'extérieur, Montpellier s'incline à Meshkov Brest (23-26) dans un match débridé où l'équipe de Patrice Canayer n'a pas trouvé la clé offensivement. 

Le match est sifflé, les deux équipes s'observent pendant cinq minutes, ne parvenant pas à inscrire le moindre but. C'est à ce moment que Porte et Simonet prennent le jeu à leur compte et déambulent en contre-attaques. Résultat : deux buts chacun et premier temps mort posé par l'entraîneur du Meshkov Brest (4-2, 5e). Malgré la belle entame, la lumière s'éteint au fil des minutes, le jeu en attaque placée se veut sans folie, le repli défensif des Biélorusses ne permet pas au MHB de monter les balles. C'est au tour de Patrice Canayer d'interrompre la partie avec son petit carton vert (5-7, 17e). Jusqu'au buzzer de la pause, rien y fait. L'entrée en jeu des pivots Afgour et Mamdouh dans le secteur offensif permet de trouver un peu plus de solutions. Les Héraultais sont même menés de quatre buts par deux fois  (7-11, 9-13). Le buzzer retentit. L'efficacité en délicatesse (47%). 

Grébille au poste d'arrière

En seconde période, Montpellier revient plusieurs fois à deux unités mais sans réellement sortir du contrôle de Meshkov Brest. Petit événement dans le premier quart d'heure de la seconde période, ce sont les retrouvailles de Mathieu Grébille avec le poste d'arrière gauche. En l'absence de Truchanovicius (entorse au genou), "Air" Grébille envoie une praline comme pour se rappeler du bon vieux temps, pas si vieux au final (46e). Mais le MHB est trop approximatif pour pouvoir espérer quoi que ce soit. Déjà entrevue il y a trois jours avant en Lidl Starligue, l'efficacité offensive n'est pas au rendez-vous. Le gardien croate Pesic est en réussite. On se met tout de même à y croire à quatre minutes de la fin. Les arrières Richardson, Grébille et Porte trouvent la lumière (22-24, 57e). D'un tir à la hanche, l'arrière serbe Djordjic met un terme à tout espoir.

Si la défense a été plutôt bonne dans l'impact, l'attaque, en revanche, a peiné. Un peu de repos et place à une semaine alléchante avec le déplacement à Nantes, jeudi en Lidl Starligue, ainsi que la réception de Kielce dimanche en Ligue des champions.

©Sharkeye Reloadprod

Les statistiques de Meshkov Brest
Gardiens 
Ivan PESIC : 12/35 arrêts dt 0/1 pen.
Ivan MATSKEVICH

Buteurs
Artsiom KULAK : 2/2
Alexsander SHKURINSKIY : 2/5
Andrei YURYNOK : 3/3
Vid POTEKO : 4/4
Sime IVIC : 3/6 dt 0/1 pen.
Maksim BARANAU : 1/1
Pavel HORAK 
Simon RAZGOR : 1/1
Sandro OBRANOVIC : 1/5
Artsiom SELVASIUK : 1/2
Darko DJUKIC : 4/7 dt 1/1 pen.
Petar DJORDJIC : 3/6
Valiantsin KURAN
Siarhei SHYLOVICH : 1/3

Les statistiques de Montpellier
Gardiens 
Vincent GÉRARD : 13/39 arrêts dt 1/2 pen.
Nikola PORTNER 

Buteurs
Diego SIMONET : 4/8
Théophile CAUSSÉ 
Mathieu GREBILLE : 3/8
Fredric PETTERSSON : 0/1
Melvyn RICHARDSON : 1/3
Vid KAVTICNIK : 2/4 dt 1/2 pen.
Baptiste BONNEFOND : 1/3
Jean-Loup FAUSTIN 
Valentin PORTE : 6/8
Arnaud BINGO : 1/1
Benjamin AFGOUR : 2/2
Mohamed SOUSSI : 0/1
Mohamed MAMDOUH : 3/5

Les résultats des autres matches :

FC Barcelone / Vezprém 31-28
Kielce / Rhein-Neckar Löwen 35-32
Vardar Skopje / Kristianstad 33-25
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies