par

Ligue des champions : Si cruel...

Fredric Pettersson et ses coéquipiers n'étaient pas loin... ©PatriciaSports
L'équipe de Patrice Canayer s'incline dans les dernières secondes face à Veszprém (29-30). Elle n'est pas récompensée de ses efforts.

La déception est si grande. Si près de Veszprém pendant près de 60 minutes, la rencontre a tourné à l'avantage des Hongrois à l'ultime instant de la partie. Mamdouh manque la balle de l'égalisation à dix secondes du buzzer final. Rageant. 

La partie démarre par un penalty échoué par un certain Dragan Gajic, buteur du MHB pendant cinq saisons (2011-2016). L'équipe de Patrice Canayer sonne la révolte dès le début. Richardson en tête de proue. L'entame est idéale : 4-2 (7e). Elle s'équilibre à la moitié du premier acte. Soussi et Pettersson animent la séquence défensive, Mamdouh et Richardson sont les principales gachettes aux avant-postes. Les deux joueurs cumulent 66% des buts après seize minutes de jeu (6/9). Les robustes hongrois allient à merveille le jeu de puissance et les montées de balle rapides. Dragan Gajic permet à son équipe de mener de deux buts (10-12, 22e). Dans un vent de réussite et de talent, le MHB envoie un 5-0 (15-12) qui pousse Veszprém à poser son premier temps mort (26e). La mi-temps s'achève et les Montpelliérains sont plus que jamais dans le coup : 16-14. 

Mamdouh n'était pas loin...

Sans Guigou, Truchanovicus et Simonet, les Héraultais arrivent à faire déjouer l'armada hongroise. Signe d'une très belle première péroide : une seule perte de balle comptabilisée à la pause. 

En seconde mi-temps, Montpellier continue d'imprimer son rythme. L'écran merveilleux de Mamdouh offre à Soussi un but splendide (21-19). En double supériorité, Bingo ne trouve pas le chemin du but (39e), Kavtcinik manque son penalty face à Mikler (40e), on craint une rechute. Si elle n'intervient pas de suite, la bande à Kentin Mahé, entré en jeu à la 43e, parvient toutefois à recoller au score grâce à un penalty de Strlek (22-22, 45e). Veszprém prend l'ascendant physiquement. Le kung-fu magnifique de Manaskov, passeur à Strlek, buteur, fait véritablement basculer la rencontre (23-26, 51e). 

Les arrêts de Portner, les deux buts inscrits par Baptiste Bonnefond et l'égalisation sur penalty de Richardson (28-28, 56e) mettent la Sud de France Arena en transe. Puis Mackovsek marque le 30e but. Dernère possession pour le MHB. Mamdouh tombe sur le portier adverse. Fin du match. 

Montpellier a perdu son cinquième match de la saison en Ligue des champions. Tout n'est pas perdu, loin de là. Les blessés vont commencer à revenir et le jeu retrouve peu ou prou son lustre d'antan. 

 

 

©PatriciaSports

Patrice Canayer (entraîneur du MHB) : "J'aurais aimé, a minima, partager les points avec Veszprém. Cela aurait récompensé les efforts des joueurs durant ce match. Sur l'engagnemt, le jeu, la disponiblité, l'équipe a été très cohérente dans ce qu'elle a produit. Notre difficulté est liée à l'efficacité dans plusieurs domaines. Les gardiens en font partie. Les derniers ballons, aussi, notamment les dernières situations qu étaent dans des postures quasi-parfaites. La situation nous attriste voire afflige. Le club n'a pas l'habitude de lâcher l'affare. On espère que la réussite va arriver rapidement."

Baptiste Bonnefond (arrière gauche du MHB) : "Un gros combat. Ce soir, on peut être déçu. On se bat, les performances sont de mieux en mieux, mas on n'est toujours pas récompensé par le résultat. On aurait aimé partager les points. On n'a pas l'habitude de baisser les bras. On va se remobiliser très vite pour aller chercher les points rapidement. On se crispe un peu bêtement par moments."

David Davis (entraîneur de Veszprém) : "Nous avons bataillé de la première minute à la dernière avec Montpellier. C'était une semaine compliquée pour nous. On s'attendait à un match très diffcile. On est très contents d'avoir gagné. Ce n'était pas facile ce week-end. Félicitations à Patrice Canayer et à Montpellie pour la victoire l'année dernière. C'est un club référence en Europe." 

Kentin Mahé (meneur de jeu de Veszprém) : "Ca fait du bien à la tête. On est dans un système complètemnt différent. C'est toujours compliqué de gagner ici, on l'a fait et c'est vraiment super." 

Les statistiques de Montpellier
Gardiens 
Vincent GÉRARD : 4/22 arrêts dt 0/2 pen.
Nikola PORTNER : 3/15 arrêts 

Buteurs
Kylian VILLEMINOT : 2/4
Théophile CAUSSE 
Mathieu GREBILLE : 2/2
Julien BOS
Fredric PETTERSSON : 1/2
Melvyn RICHARDSON : 7/9 dt 2/2 pen.
Vid KAVTICNIK : 1/3 dt 0/1 pen.
Baptiste BONNEFOND : 3/4
Jean-Loup FAUSTIN 
Valentin PORTE : 5/7
Arnaud BINGO : 1/4
Benjamin AFGOUR 
Mohamed SOUSSI : 3/6
Mohamed MAMDOUH : 4/8

Les statistiques de Veszprém
Gardiens 
Arpad STERBIK : 8/24 arrêts
Roland MIKLER :  6/18 dt 1/3 pen.

Buteurs
Dejan MANASKOV : 2/3
Momr ILIC : 1/4
Kent TONNESEN : 4/5
Dragan GAJIC : 2/5 dt 0/1 pen.
Andreas NILSSON : 5/6
Laszlo NAGY : 2/2
Manuel STRLEK : 6/7 dt 2/2 pen.
Mirsad TERZIC 
Blaz BLAGOTINSEK 
Petar NENADIC : 4/8
Kentin MAHE : 1/1
Iman JAMALI 
Borut MACKOVSEK : 2/2
Mate LEKAI : 1/1

Les autres matches de la 5e journée :
Rhen-Neckar Löwen / Kristanstad 36-27
Meshkov Brest / Barcelone 21-29
Kielce / Vardar Skopje 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies