par

Lidl Starligue : Le MHB rit jaune à Tremblay !

© PatriciaSports
L'équipe de Patrice Canayer a été bloquée à Tremblay, contrainte de partager les points (24-24). Rageant, d'autant plus que le MHB menait de deux buts à moins de deux minutes de la fin.

Il n'y avait pas de gilet ce samedi 17 novembre au palais des sports de Tremblay-en-France. Seule, la tenue jaune du THB contrastait avec le bleu du MHB. Ballon en mains, Montpellier a pourtant été arrêté à la fin du blocage tremblaysien, dans les dernières secondes de la rencontre. 

Le premier quart d'heure est à l'avantage des défenses (5-3). Nikola Portner est décisif un tir sur deux (3/6), Michaël Guigou manque son penalty face l'expérimenté Annonay et Melvyn Richardson est toujours sur son nuage en enfilant les buts (4/4). 

Il faudra attendre la 18e minute pour observer un droitier montpelliérain marquer : Benjamin Afgour (6-4). Le jeu penche donc sérieusement à droite. Au total en première période, 73% des buts sont l'oeuvre d'une main gauche : six de Richardson, un de Caussé et un de Kavticnik. Les défenses prennent le pas sur les attaques. Les deux formations se retrouvent dos à dos à la pause : 11-11.   

71% des buts inscrits par les gauchers !

Pour tenter de contourner le blocage jaune, Montpellier s'est embarqué dans un autre chemin. Celui de la patience et du raisonnement. Après une course-poursuite entre les deux camps, Vincent Gérard arrêtent ses deux premiers tirs à la 49e. Le premier sur Portela, le deuxième sur Olsson. A dix minutes de la fin, Patrice Canayer pose un temps mort et décide de sortir Jonas Truchanovicius de sa tanière défensive pour jouer les premiers rôles offensifs. Choix précieux. Le géant lituanien distille deux missiles dans les filets tremblaysiens. Le MHB revire en tête (22-20). Puis un moment de flottement de cinq minutes survient de la part des deux formations : pertes de balles, tir à côté, maladresse technique... Les locaux reviennent à hauteur à trois minutes de la fin : 22-22. Ce samedi soir, il fallait compter sur les gauchers, en grande forme. Richardson puis Porte permettent à leur équipe de s'envoler vers la victoire (24-22). L'ultime temps mort de Tremblay (59e) changera la donne. Les Jaune et Noir égalisent. Michaël Guigou a une dernière opportunité qui ne parvient pas à concrétiser, se heurtant à Annonay. Si les droitiers ont eu du mal, en revanche les gauchers ont réalisé une belle prestation avec 71% (17/24) des buts inscrits dont dix du talentueux Melvyn Richardson. 

Montpellier perd un point dans sa course vers le sommet. Un point frustrant, rageant tant la victoire lui tendait les bras. 

© PatriciaSports

Les statistiques de Tremblay
Gardiens 
Patrice ANNONAY : 7/29 dt 1/5 pen.
Darko ARSIC : 0/1 pen.

Buteurs
Vasko SEVALJEVIC : 1/1 pen.
 Pedro PORTELA : 5/7
Reida REZZOUKI 
Adama SAKO : 1/2
Genèse BOUITY 
Jason MUEL 
Pierre MARCHE : 3/3 dt 1/1 pen.
Luka SEBETIC : 4/8
Felipe BORGES : 4/4 dt 2/2 pen.
Erwan SIAKAM : 4/7
Henrik OLSSON : 0/1
Samuel HONRUBIA : 2/3
Sassi BOULTIF 
Marouane CHOUIREF : 0/1

Les statistiques de Montpellier
Gardiens 
Vincent GERARD : 2/14 dt 0/2 pen.
Nikola PORTNER : 3/14 dt 0/2 pen.

Buteurs
Kylian VILLEMINOT : 2/3
Théophile CAUSSE : 1/2
Jonas TRUCHANOVICUS : 2/3
Mathieu GREBILLE 
Michaël GUIGOU : 1/4
Fredric PETTERSSON 
Melvyn RICHARDSON : 10/12 dt 5/5 pen.
Vid KAVTICNIK : 1/3
Baptiste BONNEFOND : 0/1
Jean-Loup FAUSTIN 
Valentin PORTE : 5/7
Arnaud BINGO : 1/2
Benjamin AFGOUR : 1/1
Mohamed MAMDOUH 

Les résultats de la 9e journée :

Dunkerque / Paris – Samedi 17.11 à 20h30
Aix / Nantes 25-29
Cesson / Pontault 22-17
Chambéry / Ivry 24-23
Istres / Nîmes 23-27
Toulouse / Saint-Raphaël 29-29

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies