par

Mondial 2019 : 5 montpelliérains en bronze

Pour le match de la 3ème place, dimanche après-midi, l’équipe de France s’est imposée face à l’Allemagne (26-25) et ramène la médaille de Bronze à la maison avec dans ses rangs 5 montpelliérains.

Michaël Guigou et ses coéquipiers étaient pourtant bien mal engagés puisqu'ils comptaient quatre buts de retard à la pause. Ils perdaient également leur gardien Cyril Dumoulin, blessé au genou. Mais ils pouvaient compter sur Kentin Mahé (7 buts) pour les remettre dans le droit chemin. Un dernier but sur une contre-attaque de Nikola Karabatic leur offrait finalement la médaille de bronze.

Valentin Porte, Melvyn Richardson, Mathieu Grebille, Michaël Guigou et Vincent Gérard sont de retour ce mardi à Montpellier avec autour du cou une belle médaille de bronze …

Valentin Porte : "C’est un peu le même sentiment que l’an dernier. Avec le potentiel qu’on avait et après une telle compétition c’était le minimum. Après la gifle qu’on a prise, on ne pouvait pas perdre, pas livrer un non-match. Perdre un troisième match de suite c’était impensable. On n’est pas passé loin mais je retiens la fin de match de folie. On est resté solidaire et la dernière action parle d’elle-même. Toute une équipe a replié. C’est du bonheur d’aller chercher cette médaille."

Michaël Guigou : "Ça ne pouvait pas être autrement entre deux équipes qui ont tout donné pendant cette compétition. On ne pouvait gagner que comme ça. C’est nous qui avons réussi à faire la bonne dernière passe, la bonne dernière interception. C’est avec les tripes qu’on a été la chercher. Elle représente le départ d’un cycle d’un an et demi. C’est difficile, il y aura un Euro, un TQO et, je l’espère, des JO. La victoire d’aujourd’hui va et doit nous servir, comme les défaites de ces deux dernières années. Il faut qu’ils nous servent pour continuer à gagner des titres."
 
Vincent Gérard : "À la mi-temps, on ne s’est pas dit les choses, c’est resté assez calme, comme après la demi-finale. On voulait juste mettre plus d’intensité, plus de vitesse dans nos attaques. Ludovic et Luka ont fait un boulot énorme pour créer des brèches. Cela ne nous avait pas réussi en demie mais cette fois oui. Ça ne s’est vraiment pas joué à grand-chose."

PROCHAIN MATCH

A domicile
Montpellier / Meshkov
Ligue des Champions
Samedi 9.02 à 17h30
Palais des Sports René Bougnol
Réservations Cliquez ICI

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies