par

Ligue des champions : Le MHB gagne à Kielce !

©PatriciaSports
L'équipe de Patrice Canayer s'impose à Kielce (28-27), son premier succès à l'extérieur de la saison. Même si Meshkov Brest a gagné, Montpellier est en route pour y croire. Croire à une qualification pour les huitièmes de finale !

Montpellier y croit ! Avec sa victoire en Ligue des champions sur le parquet de Kielce (28-27), le champion d'Europe est toujours en vie. La qualification pour les huitièmes de finale en ligne de mire.

Dans le premier acte de cette 12e journée, Montpellier regarde dans les yeux son hôte. Si les premières minutes sont dans l'observation, les Héraultais sont déterminés, appliqués. En défense, ils dressent une muraille autour de Truchanovicius puis de Pettersson. Mais ce sont les Polonais qui mènent au score : 3-1 (5e). Mathieu Grébille et Diego Simonet se montrent et sont efficaces. Sur une contre-attaque, Valentin Porte permet à son équipe de prendre l'avantage pour la première fois de la partie : 6-5 (11e). Montpellier est bien en place. Devant Vincent Gérard, les bras s'agitent, les intervalles se ferment. Kielce peine à trouver une solution. Avec trois brindilles de plus, Melvyn Richardson porte l'avance à + 2 : 12-10 (28e). Sur une merveille de kung-fu entre l'intenable Richardson passeur et Truchanovicius buteur, le MHB mène par le plus gros écart à la pause : 14-11. Vincent Gérard aurait même pu inscirire le + 4 si le buzzer n'avait pas retenti avant. 

L'ultime interception de Guigou

En seconde période, l'équipe de Patrice Canayer revient sur le parquet avec la même fougue. Michaël Guigou entre en piste. Valentin Porte décale à l'aile droite. C'est lui qui inscrit le + 5 en contre-attaque suite à une succession de passes avec Diego Simonet. Montpellier domine et maîtrise tel un champion d'Europe retrouvé (18-13, 35e). Mathieu Grébille est insaisissable. Son lob est magnifique (20-15, 39e). Les poings serrés, la rage au coeur. 

Que dire de l'interception de Michaël Guigou et de son but dans la foulée alors que Kielce avait la balle pour revenir à - 2. Montpellier déroule et s'envole avec Kavticnik qui maintient le cap (22-17, 45e). Dans le dernier quart d'heure, l'intensité diminue. Le MHB se fait rejoindre juste avant le money time avec l'intenable Aguinagalde : 23-23 (54e). Patrice Canayer pose un temps mort. Grébille bascule en pivot. But. Montpellier continue à être devant. Faustin termine la bonne défense en contre-attaque. Deux buts d'avance : 25-23 (56e). Les dernières minutes sont crispantes. L'entrée de Faustin est déterminante. Grébille intercepte à son tour, le MHB souffle : 28-25. Mais Kielce revient à - 1 dans l'ultime minute. Truchanovicius manque son face-à-face. Il reste sept secondes. Temps mort posé par Dujshebaev. Michaël Guigou, encore lui, intercepte. Victoire !

Avec cette troisième victoire en Ligue des champions, Montpellier croit plus que jamais en la qualification !

© PatriciaSports

Les statistiques de Kielce
Gardiens 
Filip IVIC : 0/1 pen.
Vladimir CUPARA : 18/45 arrêts dt 0/2 pen.

Buteurs
Michal JURECKI : 3/7
Bartlomiej BIS 
Julen AGUINAGALDE : 4/4
Matheusz JACHLEWSKI : 3/3 
Blaz JANC : 3/5
Krysztof LIJEWSKI : 4/6
Mariusz JURKIEWICZ : 0/2
Uladzislau KULESH : 1/3
Arkadiusz MORYTO : 3/4 dt 2/2 pen.
Marko MAMIC 
angel FERNANDEZ : 4/5
Artsem KARALEK : 2/3

Les statistiques de Montpellier
Gardiens 
Vincent GERARD : 8/35 dt 0/2 pen.
Nikola PORTNER 

Buteurs
Diego SIMONET : 3/3
Théophile CAUSSE 
Jonas TRUCHANOVICUS : 3/6
Mathieu GREBILLE : 6/7
Julien BOS 
Michaël GUIGOU : 1/1
Fredric PETTERSSON : 2/4
Melvyn RICHARDSON : 6/13 dt 3/3 pen.
Vid KAVTICNIK : 1/3
Baptiste BONNEFOND : 0/4
Jean-Loup FAUSTIN : 2/2
Valentin PORTE : 4/7
Benjamin AFGOUR 

Les autres résultats de la 12e journée :

Vardar Skopje / Veszrpèm 27-29
Meshkov Brest / Rhein Neckar Löwen 27-24
Barcelone / Kristianstad 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies