par

Rester dans le trio de tête

@PatriciaSports
Saint Raphaël en championnat ce mercredi puis Vardar en Ligue des Champions samedi prochain en Macédoine. La configuration rappelle une certaine semaine où Montpellier perd son titre de champion de France et où il devient Champion d’Europe. C’était il y a 9 mois déjà et pourtant, c’est la première question qui vient à l’esprit des médias en ce mardi 26.02 à Bougnol. Cette fois ci, la donne est bien différente : Montpellier doit continuer à maintenir son rang dans le trio de tête et Montpellier doit aussi venir à bout du Vardar samedi pour espérer une qualification en huitième de finale…

Saint Raphael puis Vardar. On a donc envie de vous poser une question : êtes-vous superstitieux Patrice Canayer ?
Non pas du tout. Je ne lis pas les réseaux sociaux et encore moins les superstitions des uns et des autres. On essaie toujours de raconter des histoires autour des rencontres. Chaque match a sa vérité et son lot d’incertitudes. Plus tu es dans l’illusion et plus tu passes à côté de l’essentiel.

Ce n’est pas le grand Saint Raphael que vous allez affronter ?
Oui, Saint Raphaël rencontre quelques difficultés. Mais Saint Raphaël est comme toutes les autres équipes. Il y a des périodes avec et des périodes sans.

Comment jugez-vous la situation de Montpellier aujourd’hui ?
On est moins dans la maitrise. La compétition qui pèse, c’est la Ligue des Champions. Le fait qu’on soit champion en titre rend les choses encore plus compliquées.

Avant de penser à Skopje, c’est Saint Raphaël auquel vous pensez. Match après match, comme toujours ?
Le fait de rester dans le trio de tête, c’est très important. On va recevoir Nantes à la maison donc il faut tenir le plus longtemps possible en attendant de faire la différence, d’avoir des surprises ou que l’adversaire fasse une erreur de parcours.

Diego manque à votre système de jeu ?
Qui peut se passer de son titulaire au niveau de ce poste là et sur une période aussi longue. C’est une vraie frustration pour nous et autour, ça mailloche forcément. Diego est un élément important dans la stabilité de l’équipe.

Un moyen d’y remédier, c’est de jouer un peu plus avec les pivots ?
Les pivots produisent effectivement un meilleur rendement qu’avant donc oui, j’ai retravaillé un peu le dispositif en conséquence pour les faire plus jouer.

Qu’est-ce qu’il faut changer pour tenir 60 minutes dans un match ?
A chaque fois qu’on joue tous les 4 jours, ca va ! Mais dans qu’on entre dans un cycle de match tous les 3 jours, c’est plus compliqué. Je l’explique un peu ainsi car on a du mal à régénérer notre énergie. Après Chambéry par exemple, on a dû mettre beaucoup d’énergie, puiser dans pas mal dans nos ressources car émotionnellement, ce match était engageant. Le peu de vécu dans certaines compétitions, le manque d’expérience parfois impacte forcément l’état physique et mental de certains jeunes joueurs comme Kyllian Villeminot par exemple, Melvyn Richardson ou encore Jonas Truchanovicius.

" Plus tu es dans l’illusion et plus tu passes à côté de l’essentiel "

Match à suivre

Saint Raphaël / Montpellier
Journée 16 – Lidl StarLigue
Mercredi 27.02 à 20h45

>Sur les antennes de beIN SPORTS
>Sur l’application officielle du Montpellier – Page livescoring
>Sur le site web du club – Page Lives

Les autres matchs de la J16

Mercredi 27.02
Chambéry / Pontault – 20h15
Istres / Aix – 20h
Toulouse / Cesson – 20h30
Tremblay / Paris – 20h30
Saint Raphael / Montpellier – 20h45 (Match diffusé sur beIN SPORTS)

Jeudi 28.02
Nimes / Dunkerque – 20h45 (Match diffusé sur beIN SPORTS)

Dimanche 2.03
Nantes / Ivry – 20h30

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies