par

Coupe de France : Le MHB ne verra pas la finale

©Patriciasports
Après avoir sorti le PSG, l'équipe de Patrice Canayer s'incline en demi-finale à Chambéry (33-29) et ne verra pas la finale de la Coupe de France. Chambéry rejoint Dunkerque en finale.

Les têtes basses, les regards noirs. Après avoir éliminé le PSG en quart de finale, le MHB sort de la Coupe de France en perdant pied à Chambéry (33-29). 

La fougue locale prend la mesure de l'événement. Les arrières Mindegia et Tritta donnent du grain à moudre à la défense héraultaise. Le MHB est déjà dans le dur. Le débours est de - 4 : 6-2 (8e). Dans le premier acte, on a vu Richardson rater son premier penalty, Soussi en échec sur le plan offensif, la défense un peu plus friable qu'à l'accoutumé et un temps-mort montpelliérain prématuré (17e). On a vu aussi le capitaine Valentin Porte tout feu tout flamme, les cadres qui montrent la voie et une équipe sans panique malgré l'écart qui gonflait (12-6, 18e). 

Michaël Guigou entre en jeu et Nikola Portner remplace Vincent Gérard, Le temps tourne et le MHB est toujours dans le dur. Il se heurte à la défense chambérienne mais surtout à son gardien Julien Meyer.   

 

Une balle de - 3 à six minutes de la fin

Chambéry maîtrise la fin de première mi-temps : 18-11. Montpellier revient des vestiaires avec des intentions. Celles de repartir du bon pied et de bousculer son hôte d'un soir. Il inscrit deux buts d'affilée mais retombe rapidement dans ses travers, la faute à des approximations techniques, des pertes de balles un peu trop nombreuses et des tirs mal sentis. Chambéry est insaisissable offensivement. Les gardiens ne font pas les arrêts, pas forcément aidés par leur défense. Le MHB court après le score et ne parvient pas à revenir à hauteur. Mohamed Mamdouh reçoit deux minutes puis un carton rouge dans la foulée pour contestation (44e). 

Le MHB revient à - 4 (26-30, 53e). L'espoir est toujours de mise. Bien servi à l'aile gauche, Grébille échoue la balle de - 3 sur Genty.  Temps-mort de Chambéry. Ils remettent le bleu de chauffe au plus mauvais des moments. Les locaux s'envolent (26-32, 55e). 

Montpellier sort de la Coupe de France. Il reste le championnat à jouer et une deuxième place à aller chercher. 

 

©PatriciaSports

Les réactions d'après-match : 

Valentin Porte (capitaine du MHB au micro de beIN Sports) : "On les avait joués déjà deux fois et on s'était fait surprendre en début de match mais on avait su trouver les solutions. Ce soir, ils n'ont pas baissé leur niveau de jeu durant toute la rencontre. On a gâché quelque chose après un super match face au PSG. On échoue aux portes de la finale. Demain, le réveil va être compliqué."

Vincent Gérard (gardien du MHB au micro de beIN Sports) : "C'est décevant. On a manqué du caractère, on n'a pas joué pendant les 40 premières minutes. Il faut se poser les bonnes questions. On a fait le boulot contre le PSG et on n'est pas capable de le faire contre Chambéry. Bravo à eux. Ce soir, on est venu pour jouer au handball et eux pour aller en finale."

Les statistiques de Montpellier
Gardiens 
Vincent GERARD : 4/27 arrêts dt 0/2 pen.
Nikola PORTNER : 5/15 arrêts dt 0/1 pen.

Buteurs
Kyllian VILLEMINOT : 2/2
Théophile CAUSSE 
Jonas TRUCHANOVICUS : 2/2
Mathieu GREBILLE : 4/6
Michaël GUIGOU : 1/1
Fredric PETTERSSON : 0/1
Melvyn RICHARDSON : 1/3 dt 0/1 pen.
Vid KAVTICNIK : 6/6 dt 5/5 pen.
Baptiste BONNEFOND : 0/2
Jean-Loup FAUSTIN
Valentin PORTE : 6/11
Benjamin AFGOUR : 4/6
Mohamed SOUSSI : 2/4
Mohamed MAMDOUH : 1/1

Les statistiques de Chambéry
Gardiens 
Yann GENTY : 4/15 dt 0/2 pen.
Julien MEYER : 8/26 dt 1/4 pen.

Buteurs
Queido TRAORE : 1/1
Alexandre TRITTA : 5/8
Clément DAMIANI
Benjamin RICHERT 
Gerdas BABARSKAS : 0/1
Hugo BROUZET
Johannes MARESCOT : 1/2
Pierre PATUREL : 0/1
Quentin MINEL : 6/7
Alejandro COSTOYA : 7/10
Fahrudun MELIC : 6/6 dt 3/3 pen.
Niko MINDEGIA : 1/2
Arthur ANQUETIL : 6/8

Le résultat de l'autre demi-finale : 

Nancy / Dunkerque 17-27

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies