par

MHB Academy : "Une vraie marque" de fabrique MHB

@PatriciaSports
La MHB Academy a pris son envol cette année et ne semble pas vouloir atterrir tout de suite. Entraîneurs, dirigeants, bénévoles, joueurs, tous sont unanimes : le centre de formation de Montpellier est en pleine évolution vers un modèle novateur et qualitatif de l'apprentissage du joueur de handball. Patrice Canayer, manager général et entraîneur de l'équipe professionnelle, se confie sur la marque "MHB Academy" qui doit servir, selon lui, la promotion du club sur le plan national et international.

Patrice, quel est votre regard sur la première saison de la MHB Academy ?

C'est un très bon développement en termes d’actions. Là où il faut que l’on s’améliore, c’est dans la communication externe. Il va falloir plusieurs années pour glaner une vitesse de croisière. La MHB Academy est une marque qui doit servir à la promotion du club, à la promotion de notre image à travers toutes nos compétences et notre savoir-faire. Ce qui est très visible aujourd’hui, c’est la partie formation des joueurs grâce au travail de David Degouy qui coordonne le travail et de tous les entraîneurs qui composent la MHB Academy. Là où on doit travailler encore, c’est dans nos relations nationales et internationales par rapport à la formation de cadres, de joueurs et à ses différents échanges. Dans le cadre de la MHB Academy, on a rencontré Ljubomir Vranjes qui est un grand entraîneur et on a échangé avec d’autres clubs, d’autres sports. On a établi des contacts avec Barcelone, avec Berlin. Je suis très satisfait du travail qui a été fait cette saison. 

L’idée est de partager les connaissances avec d’autres clubs européens ? 

Oui, par exemple, c’est envisager des formations communes pour les jeunes joueurs. On se pose la question aujourd’hui de savoir comment intégrer dans le cycle de formation une année à l’étranger comme ça se fait dans les grandes écoles. C’est à dire qu’un jeune qui signerait en formation pendant quatre ans, il aurait une année à faire à l’étranger dans un grand club. On pourrait aussi accueillir des jeunes étrangers pendant un an. L’idée est de développer ces relations à l’international et de s’appuyer sur les grandes écoles. Aujourd’hui, on n’imagine pas le cursus universitaire sans une année à l’étranger. On pense que cela pourrait la même chose en sport et on essaie de travailler dans cette direction. 

" Une ouverture vers les autres "

La MHB Academy, c’est aussi s’ouvrir à d’autres sports tels que l’athlétisme ou le judo cette année. Est-ce une réelle volonté de la part du club de développer d’autres facultés à travers d’autres sports ?

Exactement, c’est multiplier le travail qui a été fait avec d’autres sports en direction du national et de l’international. On a de l’expérience, de l’expertise. Il faut que l’on fédère tout cela à travers la MHB Academy comme une académie aux États-Unis.

On ne l’a pas fait cette année, mais c’est en bonne voie l’année prochaine : on va organiser un grand colloque autour de la formation et de la médecine du sport. On va mener beaucoup d’actions de ce type-là et recentrer le concept autour d’une académie. Aux États-Unis, ce sont des endroits où il y a de la formation continue, de l’information, du développement à tous les niveaux. Et ça, on veut l’utiliser avec notre savoir-faire et surtout avec une ouverture vers les autres.

Est-ce un concept novateur en France ? 

Le concept sur la formation n’est pas novateur, mais c’est l’étendu de ce que l’on souhaite faire qui est novateur. Je voulais qu’on regroupe tout ça dans un concept plus généraliste avec un mot d’ordre : comment développer la marque MHB. On faisait beaucoup d’actions mais ce n’était pas identifié autour d’une marque. C’est très important pour un club comme le Montpellier Handball de ne pas s’appuyer seulement sur les résultats sportifs de l’équipe professionnelle, mais d’avoir aussi d’avoir d’autres boucliers d’actions et la MHB Academy doit être le rayonnement du club de Montpellier. C’est pour ça que l’on a créé ce concept-là qui nous paraît novateur et intéressant en termes de promotion de l’image de marque du club. 

Un mot sur David Degouy qui est arrivé l’an passé à la tête de la MHB Academy…

Il a pris ce dossier à bras le corps. Et c’est un dossier complexe car c’est un concept novateur. Il y a une partie très institutionnelle avec les équipes du club, le centre de formation. C’est bien en place et il maîtrise parfaitement cette coordination. Et puis après, il y a toutes les initiatives notamment à l’international qu’il est en train de développer. Et comme c’est quelqu’un qui a cette capacité d’aller au devant des autres, je pense que c’est la bonne personne pour mener à bien ce projet. Alors il ne mène pas ce projet tout seul. Il est là pour le coordonner et il s’est attelé à la tâche avec beaucoup d’ardeur et de compétences. 

Pouvez-vous nous parler des ambitions de la MHB Academy dans les années futures ? 

L’ambition suprême, c’est de faire rayonner la marque MHB pour qu’elle soit connue au-delà des frontières du handball et au-delà du territoire national. Ce qui m’importe, c’est que le club rayonne et pas que avec les résultats de son équipe professionnelle. C’est un autre pilier de notre image. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies