par

Stage à Berlin : "On a été reçus comme des rois"

Les U18 de Montpellier en photo avec ceux du Füchse Berlin.
Une expérience gravée dans les têtes pour les douze U18 de la MHB Academy. En partenariat avec le club du Füchse Berlin, l'équipe de Renaud Boulanger a vécu une magnifique semaine entièrement organisée par le club allemand et rythmée par des entraînements, un match avec l'équipe locale et un tournoi international. La délégation montpelliéraine a quand même pris le temps de s'octroyer une journée de visite dans le centre de Berlin. Sur le chemin du retour, le coach des U18 Nationaux en a profité pour raconter cette semaine inoubliable.

Renaud, comment s'est passé votre semaine de stage à Berlin ? 

On est partis le mardi 27 août et on revient le lundi 2 septembre. Pour ce stage, il y avait plusieurs objectifs. L'un des axes prioritaires, c'est la mise en place d'un partenariat avec le club de Berlin et celui de Montpellier, avec des discussions et des échanges entre les deux structures. On a eu également un temps d'échange entre les techniciens du centre de formation de Berlin et moi-même sur la formation des jeunes joueurs.

Justement, quelle différence faites-vous entre Montpellier et Berlin ? 

Les cubs français travaillent étroitement avec la Fédération française notamment dans les structures de pôle espoirs ou de centre de formation alors que les clubs allemands fonctionnent avec un pôle espoirs privé, en dehors de la Fédération allemande. Les clubs créent leur propre dispositif privé et l'autofinancent. Dans les contenus des séances, on ne va pas rentrer dans les détails, mais c'est à peu près similaire. La seule différence est sur les catégories, ils en ont une en plus : les U19. 

Racontez nous votre semaine...

On a fait quatre séances d'entraînement dont une animée par le directeur sportif du club, Bob Hanning, qui entraîne également les U19 de Berlin. Il a mené une séance avec nos Montpelliérains sur un thème : la défense. Un joueur allemand nous a aidé à traduire les consignes. On a joué un match amical contre Berlin où nous avons perdu de quatre buts. On a également participé à un tournoi international qu'ils organisent depuis plusieurs années, des U13 aux U19, de vendredi soir à dimanche. Il y avait Belgrade, un club danois et la majorité de clubs allemands. Nos U18 ont participé au tournoi U19. On en ressort avec quatre défaites, une victoire et une 6e place (sur 10).

Aviez-vous eu le temps de découvrir la culture allemande ?

Le club de Berlin nous a confectionné notre planning. Il y avait un peu de souplesse mais l'idée était de s'entraîner car nous sommes en pleine préparation. On a pu tout de même visiter le centre-ville de Berlin le vendredi. On est allés principalement à la porte de Brandebourg. On a pu goûter quelques spécialités locales. On a fait une seule journée de visite car nous étions situés à une heure du centre-ville et que le planning sportif était assez chargé. 

Quelle est la différence entre un jeune joueur allemand et un jeune joueur montpelliérain ?

J'ai remarqué une grosse différence au niveau de la morphologie. Il y a une nette différence entre nos joueurs et les leurs. Les Allemands sont plus avancés dans ce domaine-là. En revanche, les techniciens allemands ont été agréablement surpris par la technicité de nos joueurs. Ce n'est pas nouveau, c'est plus une confirmation. 

Quel a été l'accueil tout le long du séjour ? 

On a été reçus comme des rois. Ils nous ont mis à notre disposition deux minibus. Ils ont organisé notre semaine à l'hôtel, la restauration. Ils ont tout géré, de A à Z. À la fin du tournoi, ils nous ont invité au premier match de Bundesliga de leur équipe professionnelle. On était au bord du terrain puis au VIP à la fin du match. Les jeunes vont garder de nombreux souvenirs. L'accueil a été exceptionnel. 

Est-ce que vos U18 parlent couramment l'allemand maintenant ?

(rires.) Ils ont appris quelques mots. J'ai trois joueurs qui apprennent l'allemand. Il faut souligner que nos Montpelliérains ont été très respectueux. Allemands et Français ont une culture très différente. Les Allemands ont beaucoup de principes notamment sur le respect, la propreté qu'on ne retrouve pas forcément dans la culture française. Le bilan que j'en ai fait de nos jeunes est qu'ils ont été très respectueux des coutumes locales et de leur fonctionnement. 

Merci à Torben Matzken, un joueur du centre de formation de Berlin qui nous a guidé tout le long du séjour et qui parle couramment le français. 

Nos U18, devant la porte de Brandebourg qui situe l'entrée avec l'ancien Berlin.
La délégation montpelliéraine avec le directeur administratif, Volker Zerbe, à l'initiative de ce stage.

Bob Hanning

Directeur sportif du Füchse Berlin

"Nous sommes très heureux de ce partenariat et des liens que nous tissons avec le Montpellier Handball. Les valeurs de nos deux clubs sont assez semblables. Je pense que nous pouvons appuyer l’apprentissage mutuel dans tous les domaines."

David Degouy

Responsable de la MHB Academy

"Depuis la Heide Cup la saison passée, nous avons échangé à de nombreuses reprises avec le club de Berlin. Le feeling est tout de suite passé et notre envie de collaborer, une évidence. Nous sommes donc heureux aujourd'hui de ce partenariat avec un grand club européen. Nous partageons avec eux la même philosophie autour de la formation des jeunes. C'est un club qui nous ressemble sur beaucoup de point et nous sommes surs que cette collaboration nous apportera énormément"

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies