par

Ligue des champions : Le MHB n'est pas passé loin à Kiel

©Patriciasports
Montpellier n'est pas passé loin de créer la sensation à la Sparkassen Arena face au premier de la poule Kiel (33-32) ! Le MHB sort de la rencontre frustré mais reste à la quatrième place de la poule à un succès de la qualification.

Frustrant. Le MHB a rivalisé durant tout le match face à Kiel. Il s'incline à quelques secondes de la fin avec le sentiment de frustration. Cette défaite ne change pas les plans. Il suffira d'une victoire pour aller chercher une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. 

Dans cette première période, Montpellier est rayonnant. L'efficacité offensive est au rendez-vous. Le côté droit de l'attaque est en feu. Les gauchers régalent par leur talent et leur détermination. Julien Bos (4/4) est étincelant et confirme tout le potentiel entrevu depuis plusieurs années. Valentin Porte, Melvyn Richardson et Yanis Lenne affolent les stats du côté droit : 16 buts sur les 19 de l'équipe. Le gardien danois Landin est en difficulté sur les tirs montpelliérains. 

Envoyer 19 buts en 30 minutes à la Sparkassen Arena n'est pas donné à tout le monde. Une vraie domination qui est tout sauf une surprise. 76% de réussite aux tirs : 19/25. 

Le rouge de Truchanovicius à huit minutes de la fin

Vexé par l'engagement des Héraultais, Kiel décide d'accélérer. Montpellier mène alors 21-17 soit le plus gros écart de la partie. Les Allemands sont plus disciplinés, commettent moins d'erreurs et ont plusieurs fois l'occasion d'égaliser. Le MHB ne perd pas la maîtrise et se sort de situations compliquées comme ce superbe but de Valentin Porte au quart d'heure de jeu (23-25). Kiel trouve des solutions avec Nilsson ou encore Reinkind. 

Mais l'équipe de Patrice Canayer est décidée à regarder son hôte droit dans les yeux. Le temps déroule et l'intensité monte d'un cran. L'entrée de Kévin Bonnefoi fait du bien avec un arrêt magistral (47e). Dans la foulée, Yanis Lenne trouve une solution sur son aile. Montpellier reprend deux buts d'avance (25-27). Mais voilà. Kiel n'est pas résigné. Reinkind envoie un missile (27-27, 50e). Hugo Descat échoue sur Niklas Landin et c'est Nikola Nilyk qui permet aux Allemands de prendre pour la première fois l'avantage en seconde période : 28-27. Le suspense est haletant. Yanis Lenne égalise mais Jonas Truchanovicius écope d'une troisième sanction de deux minutes. Carton rouge (52e).   

Montpellier garde le rythme et a la possibiité d'égaliser (31-30, 56e). C'est chose faite avec Fredric Pettersson, bien servi par Gilberto Duarte (31-31, 58e). Le géant sudédois récidive à une minute de la fin : 32-32. Kiel trouve l'intervalle par Bilyk, Duarte a l'ultime balle à deux secondes de la fin. Landin s'envole et arrête le tir. Frustrant !

©PatriciaSports

Les réactions d'après-match : 

Patrice CANAYER (entraîneurdu MHB) : "J'ai deux sentiments qui m'animent ce soir. Tout d'abord celui de la colère au niveau de l'arbitrage. Je n'ai pas l'habitude d'en parler mais deux chiffres étonnants sautent aux yeux : les huit sanctions de deux minutes contre nous, deux seulement contre Kiel et puis six penalties ont été sifflés contre nous, zéro pour nous. À la fin du match, je suis allé voir les arbitres pour leur dire. Et puis, il y a une certaine frustration quant au résultat. On a dominé la rencontre pendant 52 minutes. On n'a pas très bien négocié la fin de match. On a quand même effectué un gros match à Kiel. On est montés au niveau de l'une des meilleures équipes d'Europe. On a joué les yeux dans les yeux avec Kiel."

Les statistiques de Kiel
Gardiens 
Niklas LANDIN : 8/25 arrêts
Dario QUENSTEDT : 3/18 arrêts 

Buteurs
Domagoj DUVNJAK 
Harald REINKIND : 4/6
Magnus LANDIN : 4/4
Steffe WEINHOLD : 2/2
Patrick WIENCEK : 2/2
Niclas EKBERG : 7/10 dt 5/6 pen.
Ole RAHMEL : 1/3
Rune DAHMKE : 2/2
Miha ZARABEC 
Pavel HORAK 
Nikola BILYK : 8/9
Hendrik PEKELER : 1/2
Lukas NILSSON : 4/6

Les statistiques de Montpellier
Gardiens 
Marin SEGO : 6/30 arrêts dt 0/3 pen.
Kévin BONNEFOI : 3/12 arrêts dt 1/3 pen.

Buteurs
Paul-Louis GUIRAUDOU : 1/1
Elio ZAMMIT 
Diego SIMONET : 2/4
Kyllian VILLEMINOT 
Jonas TRUCHANOVICIUS : 2/3
Hugo DESCAT : 0/1
Julien BOS : 4/4
Fredric PETTERSSON : 3/3
Melvyn RICHARDSON : 5/9
Valentin PORTE : 7/11
Yanis LENNE : 5/9
Benjamin AFGOUR
Mohamed SOUSSI : 0/1
Gilberto DUARTE : 3/5

Les autres résultats de la 10e journée : 
Zaporozhye / Porto 33-29
Kielce / Brest 30-24

Dimanche 01.12
Vardar / Veszprém - 17h00

Mentions légales
|
Politique de confidentialité
|
Crédits : ON L'agence
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies