par

B. Bataille : « Montpellier, un cap dans ma carrière »

Benjamin Bataille, future recrue Montpelliéraine, était de passage au Montpellier Handball en ce début de semaine. Il se veut confiant et déterminé à s’engager auprès du club héraultais. Retour sur ses premières impressions à quelques semaines de quitter l’US Ivry, son club formateur.

Quel a été votre parcours ?
J’ai été formé à Ivry, je joue dans ce club depuis l’âge de 10 ans. J’ai fait le centre de formation à Ivry puis je suis partie une année en D2 à Massy, suite à ça j’ai joué 3 ans à Tremblay-en-France ou j’ai joué en D1. Pour finir je suis retourné à Ivry pour 5 ans où j’ai rejoint mon frère qui évolue dans ce club également. Aujourd’hui, c’est la première fois que je quitte la région parisienne pour venir à Montpellier pour un nouveau challenge qui va être stimulant et qui est un cap dans ma carrière.

De passage à Montpellier, qu’avez-vous pensé des infrastructures du Montpellier Handball ?
Je connais ce gymnase pour y avoir joué pas mal de fois. On sent que c’est un club où tout est structuré et professionnel. Chaque chose est pensée pour être optimisée. Le Palais des Sports René Bougnol a une belle capacité mais reste à taille humaine. C’est un super bel écrin pour jouer, avec des installations de musculation et de récupération qu’on ne voit pas partout. 

Quelles ont été vos premières impressions ?
Très bonnes ! J’ai de la famille sur Montpellier donc j’arrive en terrain « connu ». Je viens régulièrement voir mon père et mon petit frère. De plus, c’est une région plaisante pour y vivre.

Avez-vous rencontré vos coéquipiers ?
Je connais bien Hugo Descat, avec qui j’ai joué en Equipe de France jeune ainsi que Diego Simonet, qui jouait à Ivry même si nous n’avons pas joué en même temps, on se croisait régulièrement. Les autres joueurs j’ai bien sur eu l’occasion de les croiser sur les terrains. 

Comment vous sentez-vous à l’idée de quitter Ivry pour venir jouer à Montpellier la saison prochaine ?
Excité car c’est un cap dans ma carrière de passer d’un club comme Ivry, plutôt de bas de tableau ces dernières années, à un club qui va jouer la Coupe d’Europe et chercher des titres. C’est donc super excitant et stimulant car j’arrive à un moment dans ma carrière où j’ai envie d’être performant, de gagner des titres et d’avoir des résultats. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies