par

J. DELJARRY : « Nous devons commencer à préparer la saison prochaine, même dans un contexte aussi difficile »

@PatriciaSports
La Ligue Nationale de Handball a annoncé l'annulation de la fin du championnat. Le Montpellier Handball termine quatrième de la Lidl StarLigue mais, par la voix de son président, Julien Deljarry, annonce qu'il espère jouer au plus haut niveau européen en septembre prochain.

La Ligue nationale de handball a annoncé la fin du championnat. Est-ce que c’était la décision la plus « sage » à prendre d’après vous ?
Au lendemain du discours du Président de la République, la décision d’arrêter le championnat semblait être la plus évidente. La LNH et ses acteurs avaient envisagé différents scénarios dont celle d’arrêter le championnat. Les évènements avec du public ne pouvant être possibles avant mi-juillet, il était normal d’arrêter la compétition. Dans ce contexte extrêmement compliqué, il est important de faire preuve de pragmatisme. Nous ressentons tous une certaine frustration de ne pas pouvoir terminer le championnat et défendre nos chances jusqu’au bout mais il en va de la sécurité de tous ce qui reste notre priorité pour retrouver notre public le plus tôt possible et dans les meilleures conditions possibles.

Comment cet arrêt du championnat va-t-il impacter le club d’ici la fin de la saison ?
Nous allons maintenir le chômage partiel des joueurs et faire une reprise progressive de l’ensemble des salariés du club afin de répondre à certaines problématiques notamment de communication ou commerciales. Nous allons en profiter pour se rapprocher des partenaires, des supporters et des licenciés. Nous devons commencer à préparer la saison prochaine, même dans un contexte aussi difficile que celui là.

Les clubs de handball sont-ils menacés par cette crise ?
Beaucoup d’entreprises sont menacées par cette crise et les clubs de Handball en général en font partis. Nous faisons face à une crise mondiale sans précédents et ne pouvons à aucun moment imaginer quel sera le paysage sportif de demain. Comme tout le monde nous sommes inquiets mais nous prenons la mesure de cette crise et agissons afin que le Montpellier Handball soit toujours parmi les plus grands clubs européens dans les années à venir.

Le club a-t-il les reins suffisamment solides économiquement pour digérer cette épreuve ?
Aujourd’hui oui. Demain, ce sera les décisions que nous prendrons qui feront la différence. Nous adapterons notre stratégie en fonction de l’évolution de la situation avec la volonté d’être au premier plan. Cette même volonté avec laquelle nous avons traversé tant d’épreuves dont nous nous sommes relevés, ensemble, toujours plus forts.

Etes-vous confiant pour la suite ?
Quoi qu’il puisse se passer je serais confiant. Le Montpellier Handball est un club de passionnés, animé par des partenaires, des supporters, des bénévoles et des salariés fidèles à nos valeurs. Comme dans toute épreuve, c’est ensemble que nous construirons l’avenir d’un Montpellier Handball encore plus fort d’année en année.

Paris est sacré champion. Le MHB est quatrième et pour le moment qualifié pour la Ligue européenne (C2, ex-Coupe EHF). En étant qualifié pour la coupe d’Europe, vous allez candidater pour la nouvelle formule de la ligue des champions dès cette fin de saison. Quels sont les atouts que vous allez mettre en avant dans cette candidature ?
Quand la formule de la ligue des champions a évolué, son système de qualification a également évolué. Aujourd’hui Paris est champion, qualifié d’office, et la France peut déposer qu’un seul dossier de demande de WildCard auprès de l’EHF (European Handball Federation). Au niveau national, je milite pour que nous inscrivions dans les textes les critères de qualification. En ce qui concerne l’année prochaine, il est normal que cette WildCard nationale revienne à Nantes. Notre objectif principal était de terminer deuxième du classement et nous avons échoué. Toutefois notre demande s’adresse aux instances européennes. Nous ne pouvons pas accepter d’être retiré d’une compétition alors que nous étions encore qualifiés sans pouvoir défendre nos chances pendant encore 1 an et demi minimum. Le Final4 a été reporté à fin décembre et nous demandons de pouvoir jouer les 1/8ede finale comme convenu. Si cela n’est pas envisagé par l’EHF alors nous demanderons une troisième place française pour l’année prochaine ou au moins la participation à un tournoi de qualification car je le rappelle, nous étions encore qualifiés pour les phases finales de cette compétition.

La vie du club a été mis en suspens quelques temps mais la reprise de l’activité se rapproche. Qu’en-est-il donc jusqu’au 11 mai, date à laquelle le déconfinement va normalement avoir lieu ?
Nous n’avons pas encore tout réglé en ce qui concerne l’après 11 mai. Ce qui est certain c’est que les joueurs ne reprendront pas l’entrainement. Toutefois l’activité du club reprendra et nous espérons une réouverture des gymnases le plus rapidement possible pour proposer un été sportif à nos licenciés.

Le club affiche-t-il aujourd’hui toujours de fortes ambitions dans ce contexte si particulier ?
Nous sommes le Montpellier Handball et nos ambitions seront toujours très élevées. Nous travaillons au quotidien pour que notre club soit parmi l’élite européenne, peu importe le contexte.

Avez-vous un message à passer aux joueurs, le staff et plus particulièrement à ceux qui partiront en cette fin de saison ?
Je souhaite remercier les joueurs et le staff qui restent actifs notamment sur les réseaux sociaux mais aussi en coulisses afin de continuer à faire vivre le club et garder ce lien étroit que nous entretenons avec toute la communauté MHB. J’ai effectivement une pensée particulière à ceux qui ne porteront pas nos couleurs l’année prochaine. Je pense à Mathieu (Grebille), Benjamin (Afgour), Mohamed (Soussi) et bien sûr Nikola (Portner). Je suis triste que nous ne puissions pas leur dire au revoir comme il se doit. Triste de voir partir ces joueurs qui ont tant apporté à notre club sans pouvoir se réunir une dernière fois devant nos supporters avec nos couleurs pour une dernière ovation. J’ai une pensée particulière pour Mathieu, formé au club. Un grand joueur qui restera à jamais une immense fierté pour nous.

Julien DELJARRY, Président du club a souhaité conserver le dernier mot pour le public…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies