par

Conférence de rentrée : Des annonces et de l'ambition

©PatriciaSports
La traditionnelle conférence de rentrée s'est tenue comme l'an passé, tout en haut de l'Arbre Blanc. Un temps délicieux, une vue sur Montpellier rayonnante. Et puis le MHB. Devant une vingtaine de journalistes, le président Julien Deljarry a annoncé de bonnes nouvelles.
" L'avenir économique du Montpellier Handball passe par une nouvelle salle "

Julien Deljarry, président

Des objectifs toujours élevés

Pour la partie sportive, les membres du comité directeur ont décidé du maintien total de la masse salariale. Le MHB souhaite rester ambitieux sur le plan national et international. Le club a attiré trois nouveaux renforts : le pivot Alexis Borges, l'ailier gauche Lucas Pellas et l'arrière gauche Benjamin Bataille. Le projet sportif reste intact et les ambitions continuent de grandir. Melvyn Richardson et Fredric Pettersson sont en fin de contrat à l'issue de la saison. Le premier a émis le souhait de partir. Le second, rien n'est encore acté. "Tout le reste de l'effectif reste jusqu'en 2022, et ça c'est important", assure Julien Deljarry, président du MHB. De la qualité et de la stabilité pour continuer à tutoyer les sommets du handball français et européen. Les limites de la gagne ne sont pas fixées hormis d'aller le plus loin possible dans toutes les compétitions officielles. 

Une nouvelle salle ... pour bientôt ?

Le travail structurel continue en toile de fond. La nouvelle salle est toujours dans les têtes. "C'est l'avenir économique du Montpellier Handball, avance Julien Deljarry. Un projet qui devrait voir le jour vers la route de la mer, proche du parc des expositions. Notre volonté est d'avoir un stade qui fait 5.000 places." C'est l'enjeu du Montpellier Handball pour les cinq à dix prochaines années avec une volonté d'être un des clubs référents de sport de salle en France. L'idéal serait pour l'horizon 2024 avec les Jeux Olympiques. 

 

Une jauge fixée à 1.450 spectateurs à Bougnol

En ce qui concerne l'actualité du moment, tant que le département sera en rouge pour la Covid-19, la jauge du Palais des Sports René-Bougnol sera fixée à 1.450 spectateurs avec un protocole sanitaire strict. Toutes les trois semaines, une réunion est prévue avec les instances de la préfecture pour faire le point. Il y a 750 abonnés. Le club va mettre en place une billetterie en ligne mais aussi une billetterie les jours de match avec quelques tickets pour assister à la rencontre. 

De précieux partenaires

Le soutien des collectivités est prépondérant en temps de crise. Julien Deljarry avait un petit mot à faire passer : "Je remercie la Région, la Métropole de Montpellier, le Département de l'Hérault et bien évidemment la Ville de Montpellier." 

Les partenaires privés, aussi, ont été très investis dans l'activité du Montpellier Handball. Depuis le début de la crise, les pertes enregistrées étaient de l'ordre de 40 à 70%. Un travail de fond a été mené grâce à tous les services pour réduire ce déficit. Il est aujourd'hui de l'ordre de moins 15 à moins 20%. "C'est une très bonne performance", souffle le président. En plus des partenaires principaux, trois nouveaux font leur apparition : On Air, FDI Group et Allianz.

Les réactions des joueurs

Valentin PORTE

"Le groupe est plus homogène. Cette année, avec le recrutement, on apporte plus de danger. Maintenant, si tout le monde est à son meilleur niveau, le groupe sera meilleur que celui de l'an dernier. Le début de saison va être très compliqué. On va être de suite dans le feu. On en parlera après quatre à cinq journées."

Yanis Lenne

"L'ambiance du groupe est géniale. On a un esprit de revanche, un goût d'inachevé par rapport à la saison dernière. J'ai toujours dit que l'un de mes rêves dans ma carrière était de pouvoir jouer avec mon frère Arthur. Aujourd'hui, il a la chance de faire partie de la préparation avec nous. Ça se passe bien pour lui. Je suis content pour lui et pour nous car il peut nous aider sur le plan collectif."

Hugo Descat

"C'est une longue préparation que l'on a eue. On a déjà fait sept matchs pour sept victoires. il nous en reste deux contre Saint-Raphaël. On est satisfaits de ce que l'on propose, on monte en régime. On va tout faire pour faire le meilleur départ possible en championnat et se qualifier en coupe d'Europe. L'équipe est plus complète et soudée que l'an passé. Ça présage que des bonnes choses. Lucas Pellas ? C'est un très bon joueur, je suis content de jouer avec lui. J'espère que l'on fera une très bonne saison tous les deux."

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies