par

Liqui Moly Starligue : Chaude première pour le MHB !

©Sharkeye
Pour sa première de l'année, le Montpellier Handball a arraché le nul à trois secondes de la fin face à Saint-Raphaël (29-29) à la Sud de France Arena. Une première également avec les supporters, venus en nombre dimanche.

Le bonheur est parfois à portée de mains. Il se découvre, il s'apprivoise, il se cherche. Il se traduit aussi par un soleil dominical resplendissant, des maillots bleu et blanc foisonnants, une Sud de France Arena à nouveau vivante, vibrante. Le bonheur tient aussi à une partie de handball flamboyante. Pour sa première de l'année en compétition officielle, le MHB arrache un point (29-29) sur le buzzer. 

Valentin Porte absent, la feuille de match annonce Yanis Lenne capitaine. Gudmunsson est à la mène. Moscariello, Duarte et Panic sont à ses côtés. Descat et Lenne sur les ailes. Après une phase d'observation et un pivot Moscariello accrobatique (3-2, 3e), Saint-Raphaël prend les manettes de la rencontre en s'échappant malicieusement (8-5, 12e). L'instant où Patrice Canayer prend sa pancarte verte du temps-mort. Il la reposera six minutes plus tard, à l'instar de l'entraîneur varois Fortuneanu qui demandera une petit pause d'une minute en premier (10-10, 18e). Dans cette première période, on a vu des approximations, des enclenchements à peaufiner mais surtout une énorme envie de bien faire. Les premières rotations font apparaître sur le parquet Villeminot, Bos, Bataille ou encore le grand pivot Nacinovic. Deux pertes de balle d'affilée poussent, cette fois, Patrice Canayer à poser un temps-mort (10-12, 23e). En tout, le MHB a perdu dix ballons en première période. 

Panic à la Sud de France Arena

La première mi-temps s'achève sur le score de 13-15. La reprise du second acte se fait avec des intentions encore plus décelables. Bonnefoi est présent, Panic est dans le rôle du serial buteur. Gudmunsson remet les compteurs à zéro (15-15). Porté notamment par les Blue Fox, Montpellier reprend peu à peu du poil de la bête. Dans cette Sud de France Arena, nombreux sont ceux qui découvrent la vaste salle. Parmi eux, les nouvelles têtes arrivées cet été : Panic, Nacinovic, Moscariello, Gudmunsson ou encore Wallinius. Ce dernier entre sur le parquet à la 41e et monte jusqu'au ciel pour montrer à l'Hérault et bien plus son bras incroyable (18-19, 43e). Descat égalise : 19-19 (44e). L'arène rugit de nouveau. Les Varois veulent se reprendre avec un nouveau temps-mort. Pellas entre sur le terrain. 

Depuis la 3e minute (3-2), le MHB n'avait pas repris l'ascendant. C'est désormais chose faire grâce à la vista et l'énergie de Yanis Lenne, deux buts d'affilée (22-20, 48e). On arrive dans les dix dernières minutes et le résultat est toujours indécis : 23-23 (52e). Pellas rate un penalty et Saint-Raphaël reprend la main : 23-24. Wallinuis décoche un tir venu d'ailleurs (26-26, 56e). À trois secondes de la fin, le MHB est à un but derrière. Dernier coup-franc. Panic s'envole, Popescu la touche mais sa balle se loge dans la lucarne. Égalisation. La Sud de France Arena savoure en même temps que les joueurs. 

 

©Sharkeye

Les réactions d'après-match : 

Patrice CANAYER (entraîneur du MHB) : "On est contents de rejouer devant 5.000 spectateurs, ça fait longtemps... C'était un match serré avec plein de rebondissements. C'était un match extrêmement tendu, assez équilibré. Chaque équipe a eu son temps fort. Ça s’est joué sur un but. C’était un beau spectacle, il faut féliciter les deux équipes. Il peut y avoir de la déception que d’avoir perdu un point. Vu la physionomie, on peut dire que c’est un point gagné. Il y a eu trop de contre-performances individuelles qui ont plombé le rendement collectif. Il y a eu aussi trop d’échecs aux penalties. On a été aussi dans l'incapacité de mettre ce 3e but à ces moments importants. Le contenu du match n’était pas mal. Le public n'a pas raté sa reprise. J'étais satisfait des 5.000 spectateurs."

Rares FORTUNEANU (entraîneur de Saint-Raphaël) : "C’est cruel mais c’est la beauté du sport. On a proposé un beau combat. On avait travaillé toute la semaine. On se retrouvait à + 1 à trois secondes de la fin. Comme j’ai dit aux joueurs, avant le match, on aurait pris ce point mais vu la dynamique du match, on est déçus du résultat. On est quand même satisfaits du résultat."

​​​​​Les statistiques de Montpellier

Gardiens 
Marin SEGO : 1/7 arrêt dt 1/3 pen.
Kévin BONNEFOI : 11/33 arrêts dt 0/4 arrêt

Buteurs
Diego SIMONET : 1/1
Kyllian VILLEMINOT : 2/4 dt 1/2 pen.
Olafur GUDMUNDSSON : 4/7
Hugo DESCAT : 3/5 dt 2/3 pen.
Lucas PELLAS : 1/2 dt 0/1 pen.
Julien BOS : 0/1
Benjamin BATAILLE 
Marko PANIC : 8/9
Arthur LENNE 
Lucas MOSCARIELLO : 1/1
Yanis LENNE : 6/6
Karl WALLINIUS : 3/6
Gilberto DUARTE : 0/2
Véron NACINOVIC 

​​​​​Les statistiques de Saint-Raphaël

Gardiens 
Alexandre DEMAILLE : 1/3 pen.
Mihai POPESCU : 8/35 arrêts dt 1/2 pen.

Buteurs
Xavier BARACHET : 2/3
Alexandru SIMICU : 1/4
Jonathan MAPU : 2/2
Daniel SARMIENTO : 1/6
Aleksa KOLAKOVIC 
Raphaël CAUCHETEUX : 9/10 dt 6/7 pen.
Arthur VIGNERON : 2/2
Adrien DIPANDA : 4/5
Johannes MARESCOT : 4/4
Fahrudin MELIC : 0/1
Vadim GAYDUCHENKO : 2/4
Drevy PASCHAL : 2/3
Timmy PETIT 

Les résultats de la 1re journée :

Paris / Istres : 34-25
Créteil / Dunkerque : 34-29
Toulouse / Chambéry : 27-30
Aix / Limoges : 31-29
Cesson / Nantes : 29-27
Chartres / Nancy : 28-27
Nîmes / Saran : 31-26

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies