par

Liqui Moly Starligue : Le MHB manque son entame

©PatriciaSports
Rapidement menée, l'équipe de Patrice Canayer a longtemps couru pour revenir à la hauteur des Nantais (34-28). C'est la première défaite en championnat.

Après une étape danoise pour la Ligue des champions, Montpellier se rend à Nantes pour la troisième journée de Liqui Moly Starligue pour ce qui constitue le match au sommet. 

La partie démarre par un tir de Panic et un arrêt de Nielsen. Ce dimanche soir, on a vu de Lucas Moscariello se faufiler dans le bloc central et Hugo Descat tenir son aile gauche, de retour sur la feuille de match. On a vu, aussi, le retour du public à la H Arena. Nantes s'échappe à la 10e minute (6-2). 
Patrice Canayer déclenche le premier temps mort. Les Montpelliérains se reprennent en étant agressifs en défense et plus efficaces (6-4) mais l'éclaircie se veut de courte durée. La base arrière nantaise trouve le chemin du filet. Le face-à-face est lancé. Le MHB revient à une longeur (8-7) mais replonge tel un yoyo élancé : 13-9, 22e.  Les Blue Fox se font entendre pendant le peu de coups de mou des fans nantais.

La tuile Simonet

Dans un contact, Diego Simonet retombe sur son coude droit. Il est contraint de sortir, poche de glace dessus. Pendant ce temps, Émil Nielsen chauffe l'ambiance avec des arrêts bien sentis. Nantes finit fort le premier acte : 20-11. L'hôte d'un soir ne lâche pas le morceau dans la deuxième période. Émil Nielsen continue à être efficace dans les cages, Monar, Pechamalbec et Rivera sont 14/14 à eux trois et l'écart reste le même. En attaque, Julien Bos prend les choses en main. Il terminera meilleur buteur du MHB avec six réalisations. Au niveau des gardiens, la paire nantaise Nielsen-Robin totalise 33% de réussite tandis que la paire montpelliéraine est à 13,5%. Les 11 pertes de balle et les cinq exclusions n'ont pas permis au MHB d'aller titiller un peu plus les locaux. 

Deux matchs se profilent à la Sud de France Arena : Créteil dimanche mais aussi Kiel en Ligue des champions. ce jeudi. 

©PatriciaSports

Les réactions d'après-match : 

Julien BOS (arrière du MHB au micro de beIN Sports) : "On perd beaucoup trop de ballons, on va analyser ça et savoir comment gérer les moments durs. On a été à la ramasse dès la première-mi-temps. Ça fait plusieurs matchs qu'on commence mal. Il n'y a pas de fatigue, on est allés chercher la deuxième place l'année dernière pour pouvoir jouer la Ligue des champions. Maintenant, il faut assumer de jouer tous les trois jours."

Les statistiques de Nantes

Gardiens 
Émil NIELSEN : 13/36 arrêts dt 0/1 pen.
Mickaël ROBIN : 1/6 arrêt dt 0/1 pen.

Buteurs
Baptiste DAMATRIN 
Thibaud BRIET : 2/2
Rok OVNICEK : 2/3
Milan MILIC : 0/2
Linus PERSSON : 2/2
Valero RIVERA : 5/5 DT 3/3 pen.
Alexandre CAVALCANTI : 2/4
Dragan PECHMALBEC : 4/4
Ruben MARCHAN-CRIADO : 1/1
Pedro PORTELA : 2/2
Aymeric MINNE : 4/7
Kiril LAZAROV : 3/4
Théo MONAR : 5/5
David BALAGUER : 2/2

Les statistiques de Montpellier

Gardiens 
Marin SEGO : 0/8 arrêt dt 0/2 pen.
Kévin BONNEFOI : 5/29 arrêts dt 0/1 pen.

Buteurs
Diego SIMONET : 1/1
Kyllian VILLEMINOT : 3/7 dt 2/2 pen.
Olafur GUDMUNDSSON 
Hugo DESCAT : 0/1
Lucas PELLAS : 2/3
Julien BOS : 6/10
Benjamin BATAILLE : 3/4
Marko PANIC : 1/4
Arthur LENNE : 1/1
Lucas MOSCARIELLO : 2/5
Yanis LENNE : 3/4
Karl WALLINIUS : 4/4
Véron NACINOVIC : 2/4

Les résultats de la 3e journée : 
Chambéry/Aix 30-26
Istres/Chartres 29-29
Saint-Raphaël/Dunkerque 29-26
Toulouse/Nancy 22-24
Nîmes/Limoges 30-28
Cesson-Rennes/Saran 31-23
Créteil/PSG 32-36

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies