par

C’est l’heure du derby

MHB / @PatriciaSports
Place au derby ! Dans sa nouvelle enceinte, le FDI Stadium, le Montpellier Handball reçoit l’USAM Nîmes dans le cadre de la 11ème journée de la Liqui Moly StarLigue. Coup d’envoi de la rencontre samedi 27.11 à 20h00.

Est-ce un match différent des autres ?

Bien sûr que c’est un match particulier. Les derbys contre Nîmes sont toujours des matchs particuliers, mais particuliers ne veut pas dire que les autres matchs ne sont pas importants. Dans la saison, ce match a toujours une saveur très intense.

Allez-vous utiliser le même schéma de jeu que lors du match en Coupe de la Ligue (victoire 32-28 du MHB) ?

Dans le sport, il y a ce que vous prévoyez et ce qui se passe en réalité sur le terrain. De ce fait, il y a toujours un plan de jeu mis en place qui tient compte des circonstances, de l’environnement, de l’effectif à disposition. De ce côté-là, il y a eu quelques de changements depuis la dernière fois, c’est sûr. On va donc essayer de mettre un plan de jeu pour être le plus performant possible et mettre en difficulté l’équipe de Nîmes.

Après 5 défaites en Championnat, est-ce que c’est un match couperet ?

Ça ne sert à rien de se focaliser sur le résultat. Je ne me concentre pas sur le résultat mais sur le jeu que l’on doit mettre en place, la qualité de notre jeu et de nos attitudes. Je ne me focalise que très rarement sur les résultats. Ce que j’espère pour demain c’est que notre jeu soit suffisamment bon pour battre Nîmes.

Est-ce qu’aujourd’hui Montpellier est capable d’assumer les deux compétitions ?

Dans le handball international, il y a deux types d’environnements.
Il y a tout d’abord les clubs européens qui sont ultra dominateurs dans leur Championnat comme on peut le voir en Hongrie, Espagne, Norvège ou en Pologne. Dans cet environnement-là, ils peuvent se permettre de jouer avec leur équipe B ou alors avec une équipe A dans des matchs qu’on peut considérer « d’oppositions », où la pression mentale est nulle.
Et puis il y a des pays comme l’Allemagne, la France ou le Danemark où il est effectivement devenu très compliqué d’assumer les deux compétitions. Cela vient du fait que les compétences requises chez les joueurs sont très particulières. Il faut des joueurs résistants à la fatigue, au stress, et d’un point de vue psychologique puisqu’ils doivent supporter des charges émotionnelles très importantes.

" Dans la saison, ce match a toujours une saveur très intense "

MATCH À SUIVRE

Montpellier/Nîmes
J11 – Liqui Moly StarLigue
Samedi 27.11 à 20h00
FDI Stadium

 

>> En direct sur beIN SPORTS 3
>> Livescoring à suivre sur montpellierhandball.com
>> Et sur les différents réseaux sociaux du club

PROCHAIN MATCH

Montpellier/PPD Zagreb
J09 – EHF Champions League
Mercredi 01.12 à 20h45
FDI Stadium

LES AUTRES RENCONTRES DE LA JOURNÉE 11

Jeudi 25.11
Cesson-Rennes/Chartres : 25-24

 

 

Vendredi 26.11
Saint-Raphaël/Chambéry à 18h45
Dunkerque/Aix à 20h00
Saran/Toulouse à 20h00
Nancy/Istres à 20h30
Nantes/Créteil à 20h30

Dimanche 27.11
Limoges/Paris à 14h45

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies