par

Liqui Moly Starligue : Le MHB s'incline à Toulouse

©PatriciaSports
En perdant au Fenix (32-26), Montpellier n'a pas trouvé de solution pour calmer les ardeurs toulousaines.

Après trois succès d'affilée, le MHB tombe à Toulouse à l'occasion de la 12e journée de Liqui Moly Starligue. La mine forcément déconfite. Les mains sur les hanches.

Toulouse, dans une opposition régionale, fait figure d'étape périlleuse, les partenaires de Fredric Pettersson restent sur deux victoires consécutives. Alors, il a fallu s'armer de patience et faire preuve d'abnégation. Dimanche après-midi, à l'heure du goûter, l'équipe de Patrice Canayer avançait sans Duarte, Bonnefoi, Simonet et Descat. C'est le MHB qui prend le match en mains, profitant des pertes de balle locales. Villeminot inscrit le premier + 2 (6-4, 14e). Les rotations entrent : Panic, Bataille, Bos et Nacinovic. Le Fenix revire en tête : 9-7 (21e). Le temps-mort de Patrice Canayer permet d'éteindre la fougue locale. Sego s'illustre, Bos égalise et les Blue Fox jubilent (9-9).

Pas de 4e victoire d'affilée

Patrice Canayer pose un deuxième temps-mort à la 26e, Toulouse est devant au score (12-9). Le mot d'ordre est de ne pas se précipiter en attaque et de fermer le jeu au remuant meneur de jeu Balenciaga jusqu'à qu'il lâche le ballon. À la pause, les locaux sont devant : 15-12.

Au retour des vestiaires, le mot d'ordre est donné : strict sur Balenciaga. C'est Julien Bos qui s'y colle. Les comportements sont là mais Toulouse trouve quand même des solutions devant (23-17, 42e) et surtout fait déjouer les séquences offensives montpelliéraines. Jef Lettens est à 36% d'arrêts. De son côté, Charles Bolzinger entre dans le dernier quart d'heure pour tenter de sonner la révolte. En vain. Les Montpelliérains, privés de Simonet, Duarte, Bonnefoi et Descat, sont contraints de s'incliner et ne verront pas une 4e victoire d'affilée toutes compétitions confondues.

 

©PatriciaSports

Les réactions d'après-match : 

Valentin PORTE (capitaine du MHB au micro de beIN Sports) : "On n'est pas guéri. Aujourd'hui, ce qu'on propose collectivement en défense ou en attaque, on dirait qu'on joue ensemble depuis pas longtemps... On a pris une vraie leçon par une équipe qui produit du bon handball depuis longtemps. Il suffit de voir nos têtes, on est stressé, on est tendu. On n'est pas guéri."

Les statistiques de Toulouse

Gardiens 
Jeff LETTENS : 14/39 arrêts dt 0/3 pen.
Robin CANTEGREL : 0/1 pen.

Buteurs
Pierrick CHELLE : 4/5
Erwin FEUCHTMANN : 5/7
Tobias WAGNER : 1/2
Erik BALENCIAGA : 4/4
Téo JARRY
Maxime GILBERT : 2/2
Édouard KEMPF
Uros BORZAS
Fredric PETTERSSON : 5/5
Nemanja ILIC : 7/9 dt 4/4 pen.
Gonçalo MARTINS VIEIRA : 1/3
Luka SOKOLIC
Ayoub ABDI : 3/5

Les statistiques de Montpellier

Gardiens 
Marin SEGO : 5/30 arrêts dt 0/3 pen.
Charles BOLZINGER : 3/9 arrêts dt 0/1 pen.

Buteurs
Alexis BERTHIER
Kyllian VILLEMINOT : 5/7
Olafur GUDMUNDSSON : 1/1
Lucas PELLAS : 7/9 dt 4/4 pen.
Julien BOS : 2/6
Marko PANIC : 0/2
Arthur LENNE : 1/2
Lucas MOSCARIELLO : 1/3
Valentin PORTE : 1/2
Yanis LENNE : 2/4
Karl WALLINIUS : 4/5
Veron NACINOVIC : 1/1

Les autres résultats de la 12e journée :
Chambéry/Cesson-Rennes : 31-27
Chartres/Dunkerque 27-26
Créteil/Limoges 32-31
Nîmes/Nantes 26-34

Dimanche 05.12
Paris/Nancy à 17h00

Reportés
Istres/Saint-Raphaël
Aix/Saran

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies